Site icon Le voyage poétique

La question du matériel

Le matériel

Quand on se lance dans l’exploration de soi grâce à la créativité, on se pose toujours la question du matériel, qui n’a en réalité pas de réponse unique tant elle dépend de vous, de votre pratique, de vos préférences aussi. Quelques pistes néanmoins pour les programmes que vous pourrez suivre ici :

– L’essentiel : un ou plusieurs carnets, et des stylos pour écrire. Vous pouvez consulter le document sur les carnets pour y voir plus clair, mais de manière simple, certains préféreront un carnet pour l’écriture et un autre pour les exercices plus visuels, quand d’autres préféreront tout faire sur le même. Quel que soit votre choix, je recommande tout de même de prendre au moins du format A5 sans reliure, et du papier un peu épais, encore que, personnellement j’aime bien quand ça gondole. De mon côté, j’ai choisi un carnet unique, un Moleskine A5 pages blanches, couverture rigide noire, en version augmentée pour ne pas avoir à le changer trop souvent, car vous verrez qu’une fois qu’on est lancé, les pages se remplissent vite

– Pour certains parcours il sera utile d’avoir un appareil photo (un smartphone fait très bien l’affaire) et de quoi imprimer ces photos.

– Des ciseaux, de la colle, et éventuellement du gesso

– Des couleurs : peinture (gouache, acrylique, aquarelle), crayons de couleurs, feutres, pastels gras ou sec… pas besoin de tout avoir, et vous pouvez très bien vous fournir au rayon enfants, surtout si vous découvrez, il sera bien temps ensuite d’acheter du matériel de meilleure qualité, par exemple de l’aquarelle.

– Des pinceaux si vous voulez utiliser de la peinture, mais aussi des vieux morceaux d’éponge, des brosses à dent. Vous pouvez aussi peindre avec les doigts.

– Des papiers variés : vous pouvez trouver des blocs de papiers divers dans les magasins de loisirs créatifs, des papiers de scrapbooking ou d’origami, des papiers canson de couleurs assorties… mais pensez aussi à la récup : j’adore travailler le kraft mais je n’en achète jamais car je récupère celui qui entoure mes bouquets de fleurs, les enveloppes, les emballages divers. En fait à peu près tout peut être utilisé dans les projets créatifs : papier cadeau, emballages de chocolats etc. et n’oubliez pas que vous pouvez aussi créer vos propres papiers avec du simple papier imprimante et de la peinture.

– Des tampons, des pochoirs, des stickers, du masking tape : c’est accessoire, mais cela permet de donner du peps à certaines pages.

– Des magazines à découper pour y prendre des photos, des « textures ». Pensez aussi à récupérer les mots qui vous inspirent : on en aura besoin dans certains projets, et cela vous permettra d’avoir une « boîte à mots » utile pour lancer l’inspiration

– Du carton  

– Des livres que vous n’aurez aucun scrupule à découper (je sais, pour certains c’est un crève-cœur).

– Pour certains livrets, vous aurez aussi besoin éventuellement d’un jeu de Tarot et/ou d’un oracle.

Et puis de l’enthousiasme : le reste viendra !

Quitter la version mobile